Marshall Woburn ou Stanmore ? Test de 2 enceintes au look vintage réussi

enceinte portable petit dejeuner

Peu importe où que l’on soit à travers le monde, quand on entend parler de Marshall pour la première fois, on a toujours tendance à se référer, à la section policière américaine. Pourtant, c’est loin d’être le sujet de conversation ici, car on parle plutôt d’enceinte audio dans le cas présent.

La société Marshall Amplification

Fondé en 1962 au Royaume-Uni, Marshall Amplification est une société qui s’est spécialisé depuis toujours dans la fabrication et perfectionnement de matériel d’amplification sonore. Ce qui n’a rien à voir, de près ou de loin avec les forces de l’ordre. Spécialisé à la base dans l’amplification d’instrument de musique, à l’image de la guitare, électrique ou acoustique, ou encore des synthétiseurs. Marshall s’est ensuite élargi dans la fabrication de pédale d’effets pour batterie, et l’amplification des guitares basses. La marque s’est ensuite diversifiée, en se lançant dans la fabrication de réfrigérateur, de casque audio, mais aussi dernièrement, dans la production de smartphone. Mais, quoi qu’il en soit, la réputation de Marshall reste aujourd’hui figée dans le domaine de l’amplification, dont elle est l’une des plus grands piliers mondiaux.

Marshall Woburn

Une enceinte audio Bluetooth boostée par une puissance considérable de 90 W et un amplificateur de classe D. La Marshall Woburn est un excellent appareil d’amplification audio portatif, et tout à fait attrayant. Dotée d’un design atypique de la marque, notamment d’un style typiquement vintage, l’enceinte Bluetooth Marshall Woburn est très performante, sachant que même à pleine puissance, elle n’a aucun mal à garder sa qualité sonore. Produisant un son très pur et parfaitement équilibré, elle s’adapte facilement à tout genre de musique, du classique à l’électro, en passant par le métal et le rap.

Accompagné par la technologie Bluetooth 4.0, la Marshall Woburn est composée de deux tweeters extrêmement fiables, suivis par deux woofers, qui s’assurent de booster la qualité sonore de cette dernière. Et ce site confirme la maturité de cette marque en sortant une nouveauté chaque mois. Très facile à maîtriser, cette enceinte Bluetooth est munie d’une plateforme de contrôle sur sa paroi du dessus, avec notamment un interrupteur, trois boutons analogiques, ainsi que deux boutons métalliques. L’interrupteur étant chargé de sa mise sous et hors tension, les boutons métalliques servent à gérer la source et l’appareillage Bluetooth, tandis que les boutons analogiques sont destinés au contrôle des volumes. Que l’on soit en intérieur ou en extérieur, la Marshall Woburn offre une bonne sonorité, non-négligeable.

Le nom Marshall Stanmore

Lorsque l’on parle de Marshall, on ne peut que succomber pour son côté vintage, surtout pour la Marshall Stanmore et sa petite taille. Une enceinte Bluetooth qui ne manque pas d’attirer l’attention sur lui, cette enceinte, à la forme de mini ampli, ne cesse de se faire désirer de nos jours. Dotée du même centre de commande que les différentes enceintes de la marque, sauf qu’elle est dépourvue, à la fois de la fonction kit main libre, mais aussi de NFC. Nombreux pensent qu’en raison de sa petite taille, sa qualité sonore serait altérée, pourtant, il semblerait que ce soit faux, car la Stanmore propose un son plutôt bien équilibré. Donc, côté son, elle n’a rien à se blâmer. Néanmoins, il est préférable de bien la régler pour avoir un son parfait, sans oublier qu’en le poussant à fond, il y a de fort risqueque le son se disperse, si elle n’est pas bien ajustée. Il faut aussi noter que la Stanmore peut sans aucun problème remplacer son système audio home cinéma, d’autant plus que cela évite de le déplacer, sachant qu’elle ne présente pas de poignée.

Entre le Marshall Woburn et la Stanmore, le choix peut être évident pour certain, tandis que d’autres hésitent encore. Cependant, ce n’est pratiquement qu’une question de budget au final.